Quelques nouvelles



"Cordoue, 1211" devrait être terminé fin avril. Si les éditions Plon le publient, il pourrait sortir à l'automne. Le livre aura à peu près la taille de "Wartburg, 1210".
Ensuite, je commencerai le Baphomet, la suite de la Quête du trésor du Temple.

A lances et à pavois, en numérique


Parution, fin mai chez Amazon et Kobo

A lances et à pavois


Parution en avril aux Presses de la Cité

En cours d'écriture...


A LANCES ET A PAVOIS

La suite de la jeunesse de Guilhem d'Ussel


Automne, 1193

Après avoir sauvé de la noyade un garçon qui s’efforçait de fuir ses ravisseurs, Guilhem d’Ussel découvre que celui-ci, futur comte de Brionne, contrarie les desseins du prince Jean, frère du duc de Normandie Richard Cœur de Lion.
Engagé pour protéger l’enfant, Ussel tombera dans une embusque et sera laissé pour mort. Sauvé par des hors-la-loi, il trouvera refuge auprès d’eux et de la jolie Alissende.
Seulement, après avoir pris d’assaut l’abbaye du Bec et meurtri ceux qui l’avaient agressé, il deviendra un proscrit que même Lambert de Cadoc, le capitaine du roi de France chez qui il trouvera refuge, ne pourra protéger.
Emprisonné et condamné à la potence, le jeune chevalier apprendra la vérité sur ses ennemis, et où est caché le trésor des seigneurs de Brionne. Mais peut-il encore échapper au gibet et convaincre Cadoc ?

L'épouvantable meurtre du marquis de Fors



En 1663, le marquis de Fors Vigeant, ancien capitaine du prince de Condé, était horriblement assassiné et mutilé lors d’un guet-apens près de Poitiers. Trois ans plus tard, alors qu’il revient d’Angleterre, Louis Fronsac se voit approché par un avocat au Conseil des parties, instance judiciaire en dernier recours où siège Gaston de Tilly comme maître des requêtes. Le défenseur lui assure que les accusés, mis à la question ordinaire et extraordinaire, sont innocents, bien que l’un d’eux ait déjà été décapité. Que leur procès, remplis d’irrégularités, n’est qu’une manœuvre conduite par une grande dame de la cour pour abaisser la famille Mortemart dont le père et le fils sont des favoris du roi. Louis Fronsac accepte de reprendre l’enquête, bien qu’il ne dispose que de peu de temps avant l’exécution des derniers prévenus. Mais ceux qu’il gêne sont tout-puissants, et après avoir subi une sanglante agression et la disparition de Gaston de Tilly, il sera contraint à une violente riposte. Seulement, n’est-il pas déjà trop tard et a-t-il correctement identifié ses ennemis ?

L’épouvantable meurtre du marquis de Fors

Parution fin septembre 2019 sur Amazon, en précommande


En 1663, le marquis de Fors Vigeant, ancien capitaine du prince de Condé, était horriblement assassiné et mutilé lors d’un guet-apens près de Poitiers. Trois ans plus tard, alors qu’il revient d’Angleterre, Louis Fronsac se voit approché par un avocat au Conseil des parties, instance judiciaire en dernier recours où siège Gaston de Tilly comme maître des requêtes. Le défenseur lui assure que les accusés, mis à la question ordinaire et extraordinaire, sont innocents, bien que l’un d’eux ait déjà été décapité. Que leur procès, remplis d’irrégularités, n’est qu’une manœuvre conduite par une grande dame de la cour pour abaisser la famille Mortemart dont le père et le fils sont des favoris du roi. Louis Fronsac accepte de reprendre l’enquête, bien qu’il ne dispose que de peu de temps avant l’exécution des derniers prévenus. Mais ceux qu’il gêne sont tout-puissants, et après avoir subi une sanglante agression et la disparition de Gaston de Tilly, il sera contraint à une violente riposte. Seulement, n’est-il pas déjà trop tard et a-t-il correctement identifié ses ennemis ?

En numérique : 280 pages

Version papier : 320 pages car comprenant également "La vengeance de Petit-Jacques"